30 - 07 - 2016

Le site du Gris du Gabon et de tous les Perroquets de Compagnie

Visitez notre forum

Témoignages, photos, conseils... tout ce qui peut aider à mieux connaitre le perroquet de compagnie

 

L'avez vous lu ?

Iperromag, Numéro 3 toujours gratuit, et en ligne

 

 

 


Les perroquets souffrent de la chaleur

Oui, les perroquets souffrent aussi de la chaleur, et ils peuvent en mourir.

 

 

Un ara Macao, vivant en grande volière extérieure, et  qui a trop chaud

 

 

 

Dans la nature, quand il fait chaud, ils se mettent dans des coins sombres, plus frais, plus ventilés.

Chez nous, ils doivent rester à leur place habituelle, sans pouvoir chercher un peu de fraicheur.
Quand nous avons chaud, nous transpirons, pour réguler notre température : les perroquets, eux, ne transpirent pas.

Alors si vous voyez votre perroquet immobile, avec les ailes légèrement ouverte, et le bec entre-ouvert en permanence, c’est qu’il souffre de la chaleur.


Quelques conseils

Ce qu’il faut faire

-  Mettre l'oiseau dans sa cage avant d'ouvrir les fenêtres ! Beaucoup de perroquets s’envolent par ces fortes chaleurs, et les fenêtres ouvertes.

- Ouvrir les fenêtres la nuit pour faire entrer la fraicheur.

- Fermer les volets et les fenêtres le matin pour conserver, le plus longtemps possible, la fraicheur de la nuit.

- Changer l'eau de boisson plus souvent.

- Ne pas mettre l'oiseau dehors, sur une terrasse au soleil. N’oubliez pas qu’un sol ou un mur en béton réfléchit la chaleur

- Donner des fruits frais, mais les changer dès qu'ils sont oxydés par la chaleur.

- Vaporisez l'oiseau, stoppez s’il n’a pas l’habitude et qu’il s’agite et prend peur.

 Si le perroquet  est en détresse chaleur, c'est à dire si sa respiration devient saccadée et bruyante :

  Mettez-le au calme, si possible dans une pièce aérée, sombre et un peu plus fraîche,

  Laissez-le dans sa cage,

Essayez de rafraichir la pièce si possible : 1 ou 2 degrés en moins feront la différence,

→Si possible, prenez votre oiseau en main, et mettez ses pattes dans une assiette creuse ou une petite bassine avec de l'eau très fraîche : pas glacée.

  Laissez-le se reposer, prendre les places et positions qui seront plus confortables pour lui.


  Suivez les histoires de Craquotte, Hector et Kafka...

C'est ici